Contrôle air intérieur

Constat :

Alors que les médias évoquent régulièrement la qualité de l’air de nos villes à chaque épisode anticyclonique, le phénomène est aggravé à l’intérieur de nos logements de plus en plus hermétiques.
En effet la pollution intérieure produite par le formaldéhyde, divers autres Composés Organiques Volatils et le dioxyde de carbone CO2 s’y rajoute.
Une mauvaise aération en plus favorisera le développement d’allergènes (moisissures, acariens).
Si bien que l’air à l’intérieur est 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Or nous passons 80 % de notre temps dans un lieu clos.
Cette pollution sournoise, inodore le plus souvent, a une incidence sur le nombre sans cesse croissant de pathologies comme l’asthme et les allergies. Elle peut être un facteur aggravant de certaines maladies d’ordre respiratoire.
Les sujets les plus sensibles sont les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes.
La conclusion est qu’à peine  1/5  des logements offrent  un air sain.

 

La réglementation :

Le droit à chacun de respirer un air sain a été instauré par la Loi LAURE (Loi sur l’air) en 1996.

En 2001 est né l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur : OQAI

Le décret du 2 décembre 2011 impose aux ERP accueillant des enfants de moins de 6 ans (crèches, écoles maternelles) la surveillance de la qualité de l’air intérieur avant le 01/01/2015. Au 01/01/2018 seront concernées les écoles primaires, en 2020 les établissements d’enseignement du 2° degré et les centres d’accueil et de loisir.

Mais bien au-delà de la Loi s’imposant aux ERP, le temps passé dans d’autres espaces clos étant de loin le plus important, chacun peut s'interroger et demander à faire contrôler un lieu de vie particulier.

 

La surveillance :

Le décret du 5 janvier 2012 prévoit :
• La mesure de la concentration à l’intérieur des espaces de vie, de certains polluants dont le formaldéhyde (cancérigène) qui est le plus représentatif, ainsi que le benzène.
• Un audit des moyens d’aération et des mesures de CO2, permettant d’établir le degré de confinement des locaux concernés.

A NOTER  : l'entrée en application de ce décret est repoussé en 2018, et est remplacé en attendant par une simple consigne de veiller à la bonne aération des salles de classes.

 

ImmoMesures répond à cette problématique et accompagnent les collectivités et particuliers dans cette démarche, par des propositions de solutions adaptées à chaque environnement.

 

Nous intervenons près de chez vous

Diagnostic immobilier Colmar - Raon-l'Étape - Sainte-Marie-aux-Mines - Baccarat - Wintzenheim - Orbey - Mulhouse - Cernay - Thann - Obernai - Sélestat - Barr - Ribeauvillé - Munster - Saint-Dié-des-Vosges - Gérardmer - Anould - Fraize - Rouffach - Alsace - Bas-Rhin - Vosges - Meurthe-et-Moselle



diagnostic immobilier colmar


diagnostic immobilier mulhouse


diagnostic immobilier orbey
diagnostic immobilier baccarat